Acupuncture et Arrêt de Tabac

January 5, 2015

Le mois de janvier nous amène chaque année à prendre de bonnes résolutions, dont pour plusieurs : arrêter de fumer.  Pour certains, il est par contre difficile de s’y mettre et ainsi, l’acupuncture pour vous donner un petit coup de pouce.  Par son approche douce et sans effets, elle peut aider à soulager plusieurs symptômes de sevrage, comme les rages de nicotine, le stress, l’anxiété, l’irritabilité, les troubles de sommeil, la toux et les mucosités.  Il faut par contre que le fumeur qui décide d'arrêter soit motivé et ait un certain degré de confiance en son taux de réussite pour que le traitement d'acupuncture soit efficace. 

 

Une étude effectuée sur des dizaines de milliers de cas démontre que le taux d’efficacité lors du sevrage suite au traitement par acupuncture, se situe entre 70% et 90%.  Parmi les fumeurs qui ont reçu des traitements d’acupuncture, plusieurs affirment que le tabac n’a pas le même goût : soit qu’il devient mauvais, amer, piquant ou fade.  Certains ressentent que la fumée assèche leur gorge et n’ont plus envie de l’avaler, tandis que d’autres n’arriveront pas à terminer une seule cigarette.  


Les points utilisés par l’acupuncteur auront cet effet physique de rendre moins intéressante la cigarette.  L’auriculopuncture (le traitement des points de l’oreille) est une méthode très efficace en médecine chinoise.  Même que certains acupuncteurs n’auront recours qu’à cette méthode tout au long des traitements.  Cette approche fait aussi participer le patient de façon active à son traitement, car en utilisant l’auriculopuncture, la personne peut, à la maison, stimuler les points faits par l’acupuncteur et ainsi continuer les bienfaits du traitement.  Cette formule peut donc être très utile lors d’une rage de nicotine.  

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload